Beauté, Inclassable

J’ai testé pour vous : La micropigmentation des sourcils

Je suis de nature curieuse et j’aime bien tester de nouveaux procédés et surtout il m’arrive de faire des choses sur un coup de tête. Mon entourage se souvient encore de ma teinture en blonde (bon à la différence que même sic était très bien fait je ne referais pas haha).

Récemment j’ai eu envie de tester la micro pigmentation des sourcils, non pas parce que j’avais eu des retours positifs, où que j’avais été conseillé…Non non j’avais simplement envie de ne plus avoir à me maquiller les sourcils.Il faut dire que l’exercice est périlleux, à chaque fois que je me suis aventurée à me les maquiller c’était beaucoup trop foncé, et cela avait clairement tendance à me durcir le visage ! Bref vous l’aurez compris; par manque d’aisance et surtout de coup de main j’avais laissé à l’abandon mes sourcils. Jusqu’à ce que je tombe sur un post Instagram de l’Atelier du Sourcil.Vous connaissez déjà cet chaine d’institut / atelier, car j’ai fais par plusieurs reprises des restructurations de sourcils et des poses de faux cils ! J’ai toujours eu de super expériences clients : conseils avisés, des conseillères toujours bienveillantes et qui restent toujours à l’écoute, et un résultat à la hauteur de mes espérances (et même au delà).Et non je ne suis pas payé pour vous le dire. Je vous parle en tant que consommatrice « lambda ».

Bref,il y a plus d’un mois je suis allé à l’institut, le plus proche de chez moi dans le 15 ème j’ai été reçu par Roxanne (si tu passes par là, encore merci pour tout).Elle m’a donc expliqué le procédé, le résultat, et m’a questionné sur mes gouts, si je voulais que cela soit naturel (la réponse était évidemment : OUI).

Est ce que cela fait mal ? La sensation ressemble à quelque chose comme des petites aiguilles, c’est la même technique que le tatouage dans le sens où l’on insère des pigments naturels sous la peau.

Pour autant la douleur n’a rien de semblable à celle d’un tatouage traditionnel. C’est largement supportable, ce n’est pas désagréable mais c’est pas agréable non plus. Mais au final,on n’a rien sans rien, donc endurer 40 minutes de pseudo douleur me semble largement supportable.Vous allez bien chaque moi vous épilez à la cire… Alors qu’il existe des rasoirs et la lumière pulsée ! Donc je pense que vous saurez survivre à la micro pigmentation ahaha

Le temps ? Comptez 45 minutes (entre l’épilation (restructuration des sourcils) + Explications + séances. Rapide & Efficace 

L’après : Il est conseillé d’appliquer une crème Aquaphor de chez Eucerin. Mais au delà de ça, il n’y a pas de conseil en particulier à vous donner. A part, peut être de veiller à ne pas mouiller vos sourcils pendant 72h.

Niveau tarif :

Pour un sourcil complet il faut compter 200 euros (qui inclus épilation de vos sourcils, avec une belle ligne + la pigmentation + La retouche à faire 3 semaines à après

Pour le suivi, il se peut que votre peau ne tienne pas le tatouage et qu’il soit nécessaire de faire quelque retouche sous 3 voire à 6 mois. A ce moment là il faut compter en moyenne 60 euros !

Mon avis : Je suis ravie et enchantée du résultat, et cela moi cela vaut vraiment le coup. Le résultat est naturel et j’ai eu un nombre incalculable de compliment (que ce soit de mon entourage ou de personne m’ayant croisé)

Est ce que le service est le même partout ? Alors oui, toutes les conseillères sont formées de la même manière, avec le même soucis de bien faire et de bien conseillé.

Si vous pensez que la micro pigmentation vous fait peur, je vous conseille tout de même de tester la restructuration de vos sourcils (redessiner vos sourcils, avec une ligne naturel et bien épilé) et là réellement vous m’en direz des nouvelles ! Personnellement je suis devenue une vraie accro, je regarde maintenant les sourcils de tout le monde et j’y attache une réelle importance.

pour la suite j’ai envie de dire : ALLEZ Y ! FONCEZ 🙂

Looks

Et bonjour vous,

On se retrouve aujourd’hui avec un look dans lequel je me sens bien, un de ses looks où tu ne réfléchis pas, tu enfiles et tu commences sa journée. Effectivement on est pas sur une prise de risque, mais les pièces matchent super bien entre elles ! J’ai craqué il y a quelque semaines sur un pull Kiabi, oui oui j’ai encore remis le couvert avec la marque. Certains ont encore des idées préconçues sur l’enseigne, mais je crois que ce pull peut réconcilier tout le monde. Il peut fedérer un nouveau monde, fait de bons plans et de petit prix…(euh Charlotte tu t’emballes, reviens parmi nous !). Sachez qu’il coute 25 euros et surtout il reste quelques tailles sur l’eshop et je pense qu’il est encore possible de le trouver en magasin. Niveau qualité, c’est vraiment bluffant, finitions et broderies d’une très grande qualité. Pour accompagner, j’ai opté pour un sempiternel slim noir (on se refait pas, et au finalc ‘est une valeur sure). Cote chaussures, j’ai craqué tout récemment sur une paire de Old School (un des modèles favoris de la marque) je crois que j’ai 5 paires du même modèles déclinés dans des coloris différents (Genant comme fixation, mais bon quand on aime on ne compte pas)

 

 

Pull : Kiabi (gros bon plan au vu de la qualité)

Slim : Zara

Chaussures : Spartoo

Montre : Kapten & Son

Looks

Chère Gertrude !

Et bonsoooooooar, on se retrouve ce soir avec un look tout en chaleur, non je ne vais pas vous partager un streaptease langoureux, mais vous parlez d’une pièce phare pour affronter cette hiver (ici on est déjà sur des températures bien bien fraiches) : ma nouvelle doudoune de chez Gerturde. Lorsque je suis parti de chez moi pour shooter ce look j’ai été prise de monter de chaleur (la ménopause en avance) et je me suis très vite aperçue que cette doudoune était très très chaude et d’une grande qualité ! Je n’en reviens pas, cela pourrait limite être une veste de ski avec l’esthétisme et le raffinement en plus. Jaime le coté bi-matière; sa coupe très féminine. C’est pour moi un vrai coup de coeur. Si vous connaissez pas cette marque je vous invite à visiter le site ou vous renseigner sur les revendeurs, c’est un super investissement (et je ne suis pas payé pour le dire)

Pour accompagner, j’ai joué sur un duo « noir/gris » avec en pièce phare : les baskets Méliné tout en pailettes shoopé sur Spartoo. J’ai découvert tout récemment les baskets de cette marque et c’est canon. On est sur mon modèle et une forme classique mais avec un mélange de matière et des associations de couleurs tout à fait originales.

J’espère que ce look vous plaira, je voulais revenir sur mon article de la semaine dernière qui a beaucoup fait réagir, il n’était pas question de rentrer dans un débat. Je n’ai rien contre le fait que mes lectrices s’interessent à ma vie (qu’elle soit privée ou qu’elle concerne mes colis, coup de coeur par rapport au blog), il s’agit là de parler de ma sphère plus ou moins proche qui utilise ces supports pour m’épier, et je ne trouve pas ça normal. Cela s’appelle de la curiosité malsaine

 

 

 

Doudoune : Gertrude + Gaston

Pull : Old -H&M

Slim : Zara

Baskets : Méliné via Spartoo

Looks

GENERATION STALKER

Vous le savez je suis une blogueuse connectée, je ne surjoue pas le trait, je suis naturellement TOUT LE TEMPS sur mon téléphone que ce soit pour bosser ou pour échanger.  Ce statut ne me dérange absolument pas, je connais les règles et je vis avec. Seulement depuis quelque temps, je suis fortement agacée par certains comportement qui pour moi serait presque « déviant » je m’explique je partage tous les jours via Instastories (le module d’instagram, qui permet de faire des videos ou des photos qui expirent au bout de 24h) en soi c’est un formidable moyen de garder un lien ou même de le créer, je réponds chaque jours à vos petits mots et j’ai tellement de plaisir à le faire. Dis comme cela, tout est beau et tout est rose. Mais il y a toujours un mais, il y a la partie beaucoup moins glorieuse et marrante, à savoir, ton entourages plus ou moins proche qui passe son temps à te stalker (comprenez, à espionner ce que tu fais) et ça, mais alors ça, ça me rend dingue. Si tu es tant intéressée par ma vie, viens me parler ! Échange avec moi, propose moi de me voir et de passer du temps avec puisque visiblement je t’obsède  ! Mais p***** ne reste pas tapis dans l’ombre comme un satyre ou un voyeur. Je parle aujourd’hui d’une phénomène récurrent, et cela n’a rien avoir avec le fait d’être blogueuse. On a tous dans notre entourage, des personnes qui te critiquer mais se préoccupent de ta vie, et ne peuvent pas s’empêcher de se renseigner sur ce que tu peux faire, ou comment est ce que tu occupes tes journées. Moi personnellement, quand j’aime pas quelqu’un ou qu’une personne ne m’intéresse pas, je ne vais pas me renseigner sur sa vie. Pardon, j’ai assez à faire dans une journée pour aller me renseigner sur celle des autres.

Et le pire c’est que je me demande si ces personnes savent que je les vois mater mes vidéos TOUS LES JOURS et quasiment dans la minute. Sachez petit malin ou petite maline (parce que le phénomène concerne aussi bien les filles et les garçons). Bref cela fait un moment que je veux pousser mon coup de gueule, je trouve ça tellement malsain. Ma vie n’est pas une téléréalité, je partage quelques morceaux de vie parce que je trouve ça chouette d’avoir de la proximité avec vous, mais je ne veux pas servir de distraction aux gens. En plus je comprends ce délire et je sais pas si c’est de la curiosité (si elle est malsaine ou non), si c’est simplement au fond parce qu’ils apprecient ce que je fais mais ne savent pas vraiment comment le signifier (je précise encore une fois queje ne parle pas de mes lectrices, mais d’anciennes amies avec qui je ne suis pas en bon terme, des ex ou des gens qui me critiquent).

 

UPDATE : Encore une fois, je veux eviter les mauvaises interprétations je ne parle pas de vous mes lectrices, mais de mon entourage

 

MON LOOK :

Veste : Benetton via Spartoo

(il est très chaud, et il contient de la laine, un vrai investissement pour cet hiver)

Tee : Triaaangles

(une marque du sud que j’adore, on entend les cigales !! )

Jeans : Zara

Baskets : Made by Sarenza x Camille Walala

Sac : Maje

Beauté

Les appareils à lumiere pulsée sont-ils dangeureux ?

Cela fait un moment que je veux rédiger cet article. Pourquoi ? Parce que début mon ancien article datant de 2015 j’ai énormément de questions qui reviennent de la part de mon entourage mais aussi de vous. Il y a beaucoup d’idée reçues et préconçues concernant mon appareil à lumière pulsée (et de manière générale sur les appareils alternatifs à l’épilation). La lumière pulsée c’est un peu le délire des méthodes contraceptives; les avis diverges et surtout cela fait débat ! Alors autant éclaircir le sujet, à mon petit niveau et vous faire part de mon expérience produit et des conseils sur le sujet.

Il faut savoir que les appareils à lumière pulsée sont à un usage domestique, ainsi il sont beaucoup moins fort que le laser que l’on effectue en institut. D’ailleurs il y a aucun élément de comparaison entre les deux. A mon sens, c’est comparer un twingo avec une ferrari.  Le laser détruit le bulbe pileux, dans le cas de la lumière pulsée, l’intensité étant nettement moins forte, le bulbe est juste endommagé, ce qui le fragile et ralenti sa repousse.

Dès le départ le produit n’est pas etampiller comme « miracle » il est un alternative à l’épilation traditionnelle, et c’est très bien comme ça puisque cet ingénieux appareil fait « LE JOB ».

Commençons par les questions qui reviennent TOUT LE TEMPS :

Est ce que cela fait mal ?

Alors, non cela ne fait pas mal, car ce n’est pas le but. Il ne s’agit pas « d’atomiser » les poils en les grillant avec un lance flamme mais bien d’émettre une lumière qui est absorbée par le poil.

Est ce que c’est une produit « sécu » comprenez « fiable » ?

J’ai eu la chance de tester deux appareils de la marque Philips, et je n’ai jamais eu le moindre souci, la moindre réaction allergique. Mais sachez que la marque à mener pendant plus de 10 ans, et a mené des tests consommateurs poussés avec plus de 2 000 utilisateurs.  

Est ce que cela convient à tout type de peau ? La réponse est OUI et NON.

Si vous etes brune et pale de peau cela marchera davantage, ce qui est mon cas. Pourquoi plus sur moi que sur une rousse par exemple ? Puisque le spectre lumineux repère le poil à sa teneur en pigments. Plus le poil est foncé plus il sera pigmenté CQFD ! Ainsi sur les poils blonds ce n’est pas hyper conseillé, au risque de générer des déceptions en voyant les faibles résultats.

Comment adapté l’intensité de la lumière en fonction de la zone ?

Alors si j’étais vache j’aurai pu vous dire, EN LISANT LE MANUEL, mais je ne suis pas comme cela. Effectivement il y a certaines zones où la peau est plus sensible voire fragile, et vous allez tout de suite connaitre l’intensité. Pour le maillot par exemple j’oscille en 3 voire 4 sur un appareil traditionnel. Ici, le dernier Luméa Prestige à un capteur qui détecte la bonne intensité pour la bonne zone, un appareil ultra intelligent avec ces cinq niveaux d’intensité et son capteur SmarkSkin

Est ce que l’on peut l’utiliser partout ?

NON et encore NON ! Comme tous les appareils il faut un usage raisonné, on commence pas a vouloir flasher n’importe où. Le Luméa prestige a 4 embouts pour la « moustache » (le duvet au dessus de la lèvre supérieur), une tête pour les aisselles, une pour le maillot et pour les jambes.

Est ce que cela prend du temps ?

Non, pour faire une demi jambe je mets moins de 10 minutes, cela me semble honnête, pour les aisselles moins de 5. Pour le maillot je dois bien mettre 15 minutes, mais parce que je suis plus sensible et surtout c’est une zone plus complexe.

La régularité des séances ?

Il est conseillé de faire une séance tous les 15 jours, et de raser entre chaque session.

Des conseils / préconisations : 

  1. Interdiction formelle d’utiliser l’appareil après s’être exposé au soleil
  2. Ne jamais flasher deux fois la même zone
  3. On ne flasher pas sur les grains de beauté, et encore moins sur les tatouages ! Cela semble évident mais je préfère le réécrire au cas où…
  4. On ne flashe pas près des yeux

Plus d’informations sur Philips