Beauté

Les appareils à lumiere pulsée sont-ils dangeureux ?

Cela fait un moment que je veux rédiger cet article. Pourquoi ? Parce que début mon ancien article datant de 2015 j’ai énormément de questions qui reviennent de la part de mon entourage mais aussi de vous. Il y a beaucoup d’idée reçues et préconçues concernant mon appareil à lumière pulsée (et de manière générale sur les appareils alternatifs à l’épilation). La lumière pulsée c’est un peu le délire des méthodes contraceptives; les avis diverges et surtout cela fait débat ! Alors autant éclaircir le sujet, à mon petit niveau et vous faire part de mon expérience produit et des conseils sur le sujet.

Il faut savoir que les appareils à lumière pulsée sont à un usage domestique, ainsi il sont beaucoup moins fort que le laser que l’on effectue en institut. D’ailleurs il y a aucun élément de comparaison entre les deux. A mon sens, c’est comparer un twingo avec une ferrari.  Le laser détruit le bulbe pileux, dans le cas de la lumière pulsée, l’intensité étant nettement moins forte, le bulbe est juste endommagé, ce qui le fragile et ralenti sa repousse.

Dès le départ le produit n’est pas etampiller comme « miracle » il est un alternative à l’épilation traditionnelle, et c’est très bien comme ça puisque cet ingénieux appareil fait « LE JOB ».

Commençons par les questions qui reviennent TOUT LE TEMPS :

Est ce que cela fait mal ?

Alors, non cela ne fait pas mal, car ce n’est pas le but. Il ne s’agit pas « d’atomiser » les poils en les grillant avec un lance flamme mais bien d’émettre une lumière qui est absorbée par le poil.

Est ce que c’est une produit « sécu » comprenez « fiable » ?

J’ai eu la chance de tester deux appareils de la marque Philips, et je n’ai jamais eu le moindre souci, la moindre réaction allergique. Mais sachez que la marque à mener pendant plus de 10 ans, et a mené des tests consommateurs poussés avec plus de 2 000 utilisateurs.  

Est ce que cela convient à tout type de peau ? La réponse est OUI et NON.

Si vous etes brune et pale de peau cela marchera davantage, ce qui est mon cas. Pourquoi plus sur moi que sur une rousse par exemple ? Puisque le spectre lumineux repère le poil à sa teneur en pigments. Plus le poil est foncé plus il sera pigmenté CQFD ! Ainsi sur les poils blonds ce n’est pas hyper conseillé, au risque de générer des déceptions en voyant les faibles résultats.

Comment adapté l’intensité de la lumière en fonction de la zone ?

Alors si j’étais vache j’aurai pu vous dire, EN LISANT LE MANUEL, mais je ne suis pas comme cela. Effectivement il y a certaines zones où la peau est plus sensible voire fragile, et vous allez tout de suite connaitre l’intensité. Pour le maillot par exemple j’oscille en 3 voire 4 sur un appareil traditionnel. Ici, le dernier Luméa Prestige à un capteur qui détecte la bonne intensité pour la bonne zone, un appareil ultra intelligent avec ces cinq niveaux d’intensité et son capteur SmarkSkin

Est ce que l’on peut l’utiliser partout ?

NON et encore NON ! Comme tous les appareils il faut un usage raisonné, on commence pas a vouloir flasher n’importe où. Le Luméa prestige a 4 embouts pour la « moustache » (le duvet au dessus de la lèvre supérieur), une tête pour les aisselles, une pour le maillot et pour les jambes.

Est ce que cela prend du temps ?

Non, pour faire une demi jambe je mets moins de 10 minutes, cela me semble honnête, pour les aisselles moins de 5. Pour le maillot je dois bien mettre 15 minutes, mais parce que je suis plus sensible et surtout c’est une zone plus complexe.

La régularité des séances ?

Il est conseillé de faire une séance tous les 15 jours, et de raser entre chaque session.

Des conseils / préconisations : 

  1. Interdiction formelle d’utiliser l’appareil après s’être exposé au soleil
  2. Ne jamais flasher deux fois la même zone
  3. On ne flasher pas sur les grains de beauté, et encore moins sur les tatouages ! Cela semble évident mais je préfère le réécrire au cas où…
  4. On ne flashe pas près des yeux

Plus d’informations sur Philips

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply chachahihi 5 novembre 2017 at 22:08

    un article vraiment bien détaillé
    et interessant
    bravo
    gros bisous

  • Laisser un commentaire