Inclassable

Au poil !

 

Aujourd’hui, on va parler d’un problème contemporain, un problème de femme… Les poils ! Depuis notre puberté,  notre pilosité est au coeur de nos problèmes. Je dois avouer avoir entamé ma carrière de chasseuse de poil avec l’utilisation de la crème épilatoire vers mes 13 ans, je ne sais pas quel scientifique ou chercheur est à l’origine de cette crème puante mais ce n’est pas l’invention du siècle. Puis quelques années plus tard j’a voulu essayer l’épilateur électrique #ERREURDUSIECLE #POURQUOIPOURQUOIPOURQUOI ???

Ma mère en possède un dont elle ventait les mérites: « Il est hyper fiable, tu verras ça marche bien faut juste supporter la douleur ». Okay me voilà entrain d’essayer la machine de guerre sur mes demi-jambes « Aaaaaah ça fait un mal de chien ….!!!!! » Je dois avouer ne pas avoir voulu tenter l’expérience sur le maillot…

Puis sur les conseils de mes copines j’ai tenté l’esthéticienne, ce moment gênant où tu te mets nue et ou en plus l’esthéticienne se paie le luxe de te parler comme si nous nous étions rencontrées dans une soirées entres amies « Alors tu fais quoi comme études? » tout en arrachant les bandes de cire …

Niveau budget c’est un coût et puis en plus, pour obtenir un résultat (que le bulbe se décroche plus facilement, que la repousse soit espacée etc il faut au bas mot ou (« maux » vu la douleur ahaha) 10 séances !!). Ce n’était pas une solution pour moi

Et puis j’ai voulu tester le laser.. j’ai vu les tarifs ça m’a vite calmée, à l’heure actuelle si je souhaitais faire le total il me faut prendre un crédit sur 10 ans ahaha. Pour trouver un compromis, j’ai testé l’appareil à lumière pulsée. Aujourd’hui je vous partage mon expérience avec l’appareil de chez Phillips.

Luméaessentielphillipstestblogueuse

 

Fonctionnement de l’appareil

L’appareil fonctionne en chauffant le poil et la racine sous la peau. La mélanine contenue dans le poil et sa racine absorbe l’énergie de la lumière pulsée émise. Plus le poil et sa racine absorbe l’énergie de la lumière pulsées émise. Plus le poil est foncé, plus la lumière absorbée est élevée. Ce processus permet au poil de passer en phase de repos.

Entre les séances, le poil tombe naturellement et la repose est freinée..

Période idéale pour commencer à utiliser l’appareil : 

Il est déconseillé d’utiliser l’appareil après une exposition au soleil, voire même suite à un coup de soleil. A mon sens l’idéal est de commencer l’utilisation maintenant dès septembre.

Comment ça marche ?  

Pour des résultats optimaux, préparez les zones sur lesquelles vous souhaitez utilisez l’appareil de la manière suivante :

Luméaphilipps(L’appareil contient deux têtes une plus large pour les jambes et une tête plus petite)

 

1 /Pour commencer l’idéal c’est de raser vos jambes/maillot/aisselles et de commencer l’usage du Luméa et vous continuerez à le faire du moment où vous observez une repousse.

Une fois que les poils ne repoussent visiblement plus (Après 4-5 séances environ), vous n’avez plus besoin de vous raser avant l’utilisation.

2/ L’appareil fonctionne à l’électricité, il est nécessaire de brancher la fiche d’alimentation de l’appareil pour le mettre en marche

3/ Choisissez le réglage correct de l’intensité lumineuse.

Il se fixe en fonction de votre carnation, j’opte pour l’intensité 4 ou 5 suivant les zones. Plus vous êtes pâle de peau plus le dispositif sera performant ! Sachez que si l’intensité ne correspond pas a votre carnation le voyant ne sera jamais fixe. Ce qui est très rassurant, si la luminosité n’est pas adaptée le voyant lumineux n’apparait pas.

Appareiluméaphillips

Photo Intensité ( de 1 à 5 ) 

4/ Placer l’appareil sur votre peau dans un angle de 90° (Il faut que le voyant reste allumé et fixe pour flasher votre peau).

5/ Veillez à ne pas flasher deux fois la même zone vous pourriez avoir une réaction cutanée  (Il faut pas se faire de stress vis-à-vis de ça, ce n’est pas un appareil qui projette des pulsations méga fortes, ça reste un appareil pour un usage domestique.

Il faut en moyenne 8 minutes pour chaque jambe. 2 minutes pour les aisselles, et 5 bonnes minutes pour le maillot.

flashluméa

6/ Pour ma part j’ai effectué les séances à une semaine d’intervalle en les espaçant des expositions aux soleil. Sur le livret il est conseillé d’utiliser l’appareil toutes les deux semaines pendant deux mois pour obtenir une résultat optimal.

NB : Evitez de flasher les zones tatouées ! Je pense qu’il ne faut pas jouer avec le feu, l’appareil agit sur le derme de la peau et j’ai eu une drôle de sensation en passant l’appareil proche de mes tatouages.. 

Mon avis : 

Je suis totalement séduite par ce produit, j’ai vraiment voulu le tester jusqu’au bout pour vous en parler et vous conseiller. Le

résultat est significatif, les poils repoussent beaucoup moins vite, 70% d’entres eux ont disparus, c’est tellement agréable. En plus, l’appareil ne fait pas mal, juste la sensation d’un petit picotement, et une légère sensation de chaud… mais largement supportable !

Certes l’appareil est un investissement, mais les résultats sont là, et je suis ravie de constater un résultat significatif au bout de seulement de 4 séances. C’est encourageant, et puis c’est tellement facile à faire que je ne peux qu’être satisfaite de l’usage de ce produit !

Je conseille à 1000%, c’est « magique » vraiment, avoir un résultat si vite sans douleur ça tient de l’exploit ! Et puis qui n’a jamais rêvé de ne plus avoir de poils dans des zones indésirables ?

si vous ne pouvez pas vous offrir l’appareil seule pensez à faire une garde alternée avec une amie. Beaucoup de mes amies ont opté pour cette combine  et c’est un bon compromis.

 

En savoir plus : Philips Lumea Essential

Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Aurore 23 septembre 2015 at 18:37

    pour ma part j’ai testé la lumière pulsée en centre esthétique.
    j’ai fait les aisselles et le maillot, ravie aussi.
    Mais le maillot j’ai trouvé ça désagréable car tu as une sensation de décharge.

  • Reply Mimo 5 janvier 2016 at 21:37

    Salut ! Je voulais savoir si tu pense qu’on peut le faire sur le maillot intergral ou c’est risqué ?

    • Charlotte
      Reply Charlotte 5 janvier 2016 at 21:40

      Coucou,

      je dois t’avouer que je me suis pas autant aventuré, mais il y a deux têtes de flash pour les zones plus sensible, donc je pense que c’est tout à fait envisageable. D’autant que tu peux réglé l’intensité du flash.
      Par contre ce que je peux assurément te dire c’est que la douleur est largement supportable sur le maillot 🙂

      J’espère t’avoir aidé 🙂

      Bisette

    Laisser un commentaire