Browsing Category

Inclassable

Inclassable

COMMENT J’AI SAUVÉ MES CHEVEUX

Pour celles qui me suivent depuis mes débuts vous savez que je me plains constamment de la nature de mes cheveux. Non il ne sont ni bouclés et encore moins frisés. Non ils sont tout à fait lambda à l’exception près qu’il sont cassants, fourchus, et très fins. Un rêve n’est ce pas ? Ah oui j’oubliais il sont aussi plats, sans volume !
J’ai appris à les tolérer mais en gardant à l’esprit qu’un jour il serait en meilleure santé et je pourrais moins complexer à ce sujet (oui les cheveux se rajoutent à longue liste des complexes que je cultive).
Depuis près de 3 mois je teste une cure cheveux de chez Optima, j’en avais largement parlé sur Instagram, notamment sur instastories. Mais je voulais consacrer un billet entier à ces gélules.
Je précise que la cure m’a été offerte mais je suis totalement libre de mon contenu.
Bref, revenons à cette cure je disais donc que je prends chaque jour que dieu fait ces gélules qui promettent de renforcer, fortifier et faire pousser les cheveux… et bien cela marche à merveille !
Je vois un changement radical sur mes cheveux, ils sont beaucoup plus épais et ils poussent tellement plus vite.  Car oui j’ai pris la décision cet été d’avoir de nouveau les cheveux longs voire très long, et comme toute fille qui se respecte je voulais que cela aille vite. J’ai fais de cette quête une obession, j’ai lu pas mal d’articles, entendu beaucoup de conseil et j’ai donc commandé sur Aromazone (avec mes propres denier) trois huiles : huile de moutarde, huile de coco et de l’huile de ricin. La fameuse huile dont tout le monde parle, ce que je peux dire c’est qu’elle fait des miracles mais qu’elle est aussi un cauchemar à enlever. L’idéal pour stimuler le bulbe est d’appliquer à la racine des cheveux et sur toute la terre, masser délicatement et laissé reposer (je le fais généralement au coucher) mais prenez le temps le matin de bien masser votre crâne pour enlever l’excédant de produit, je préfère le spécifier pour que vous n’ayez pas à vivre un grand moment de solitude avec une chevelure qui parait douteuse avec les racines grasses dès le matin 8h ahaha.
Je constate depuis le début du « traitement » une pousse d’au moins 5 cm, 2cm de plus que la pousse naturelle du cheveux. Et encore j’ai coupé entre temps pour qu’ils poussent mieux et surtout sans fourche. Vous l’aurez compris, mes cheveux sont devenus un sujet sérieux dans ma vie et pour lequel je m’investis.
Coté tarif, le laboratoire vitarmonyl qui commercialise ces gélules appliquent des tarifs très honnête et si je ne dis pas de bêtises vous pouvez retrouver ces produits en grandes surfaces.
Ah oui aussi, j’ai testé simultanément la Cure soleil, et je n’ai jamais aussi bien bronzé que cette année !
Il fallait absolument que tout le monde sache que ces produits sont géniaux, fiables et qu’ils donnent une pleine satisfaction.

Contexte :  Après deux ans à avoir les cheveux toujours plus courts, j’ai fais une overdose, j’ai revu des photos de moi avec de longs cheveux et l’envie a été irrépressible

Si vous voulez plus de renseignements sur les produits voici le site : Vitarmonyl

Inclassable

Sans retouche

Aujourd’hui on parle d’un sujet plus sensible, plus intime : celui du rapport au corps.

Et le rapport que j’ai avec mon corps. Toutes les femmes que nous sommes ont été élevées, éduquées avec l’image d’une femme mince, tonique, qui un peu de tout partout mais jamais dans l’excès (une belle poitrine, une belle paire de fesses, des hanches pas trop larges, un petit buste, des côtes légèrement apparentes, des jambes fines, et des abdos presque apparents). Seulement après la puberté on s’aperçoit que nos corps d’enfant changent, et surtout que notre corps reprend ses droits, l’image qu’on avait fantasmé de sa personne, n’est pas du tout la réalité ahha (#FAIL)

C’est à partir de ce moment là que débute une longue lutte. Car oui, nous sommes conditionnées par les magazines, les films, les séries et les réseaux sociaux. On s’aperçoit que l’on est loin des standards qui nous conditionnent.

Avec les années, j’ai fini par accepter le fait que je ne serai jamais une fit girl, que je ne ferais jamais du 34, que oui j’ai les épaules larges et des fesses peu volumineuses ! Et puis après ? Est ce un drame ? Je me suis lassée de « m’excuser d’être là, d’exister », je trouverais toujours mieux que moi mais surtout je ne serais jamais assez bien à mes yeux.On se persuade au fil du temps que tout ce que l’on peut voir dans les magazines, et dans les médias sociaux n’existent pas, et c’est vrai  Il existe une fabuleuse invention: photoshop, un fabuleux outil qui fait de nous des cloner et nous créer des complexes.

Je réalise que même la plus belle fille sur cette planète est elle même complexée. C’est en quelque sorte un combat sans fin, et un combat vain ! Car, au final ce qui compte c’est de plaire (un minimum) mais surtout se plaire. J’ai récemment pris du poids (mon dieu je l’ai dis, je l’ai avoué) il faut dire que la vie parisienne est intense et j’ai une hygiène de vie peu équilibrée (je dors peu, je mange peu mais mal et surtout je stresse beaucoup) et bien sur mon corps est à l’image de mon état, c’est à dire fatigué et laissé à l’abandon. Et bien que cette situation me dérange, car je trouve que je me suis un peu oubliée et que j’écoute pas assez mon corps. Je sais pour autant, que j’ai un corps de femme et fatalement plus les années passent plus le corps change. Je me rapproche de mes 27 ans et tout ce que nous mangeons, tout ce que nous faisons finir par se voir ! Alors on s’accepte comme l’on est, parce qu’il y en a finilement pas deux comme nous. Et puis merde, oui j’ai bien écris merde on n’a qu’une vie. On se refera pas.

La seule bonne résolution de ma rentrée de 2017 est de me mettre au sport, pour me défouler et surtout garder mon capital « tonus ». Je n’ai pas d’enfant et je n’aimerais pas avoir le corps meurtris après une grossesse. Au délà de ça, je me suis resolue à m’accepter et je continuerai à profiter de ce qui me fait plaisir, ce qui me rend heureuse. Car oui j’aime bien, manger et j’aime bien vivre. Je ne vais pas me priver d’un verre de vin ou d’un morceau de fromage sous pretexte que cela fait grossier ! Sans ça, on ne vit plus ! Etre tonique oui, etre complexée NON ! Et c’est ce que je voudrais que vous reteniez de cet article.

Ce shooting a été un défi car je me dévoile un peu plus, du moins je me dévoile d’une autre manière et bien entendu je n’ai pas retoucher ces photos. (Exception faite de la luminosité, mais cela ne compte pas je regrette).N’allez pas croire qu’en ayant un blog, et un activité sur les réseaux sociaux nous sommes, nous les blogueuses, des nanas ayant l’intime conviction d’etre maxi belle, maxi fraîcheur et désirable. Avoir un blog c’est partager surtout, mais c’est aussi se lancer des défis, évoluer et je crois que cette acceptation de soi m’a été un peu transmise par vos soins. J’ai envie de me dépasser à vos cotés.  Car oui, c’est tellement  plus agréable de poser un regard indulgent sur soi. Car oui cette image me correspond, je suis fière de ce que je suis et ce que je véhicule. Une femme forte, avec pleins mais alors pleins de défaut physique mais qui ne s’excuse plus d’être là !

Ensemble Maison Lejaby – Lemon Curve

Inclassable

Te dire adieu

 

Je ressens le besoin d’écrire, surement pour verbaliser mon chagrin et ma tristesse. On se sent toujours fort et au dessus de tout et puis un jour sans savoir ça arrive. J’ai du mal à réaliser, mamie on ne s’est pas toujours compris, on ne s’est pas toujours entendu… Tu suivais toutes mes activités dans le secret, tu te rendais tous les jours sur mon blog, pour voir les nouveautés et les différents billets. Pourtant aujourd’hui il faudra se résoudre aux adieux. J’ai du mal à réaliser, d’ailleurs je n’y parviens pas. Mon chagrin est grand et écrire me soulage, c’est ma thérapie pour aller mieux.

Je redoute ce moment, à vrai dire rien ne laisser présager que nous allions le vivre si vite. Et puis même c’est idiot, personne ne se préparer à une disparition, on se contenter d’être accabler par la tristesse en se demandant pourquoi maintenant. Je me confie aujourd’hui parce qu’à vrai dire vous partager ma vie depuis plus de trois ans, et les futilités que je partage font partie de ma vie mais pas seulement, il y a aussi les mauvais moments, les moments que l’on ne voudrait jamais vivre mais qui s’impose à nous. Je redoute de te dire au revoir, j’ai du mal à réaliser que je ne te verrai plus. Je te cherche dans ton appartement, Yaya aussi elle aimait tant que tu lui donne ces petits sablés. Il restera toujours un peu de toi avec moi puisque je porte ton deuxième prénom Mamie, Ange. J’ai le cœur lourd, tu n’aimerais pas nous voir si triste toi qui était si indépendante. Tu ne te laissais jamais aller à trop de familiarité ou trop d’affection. Tu étais comme ça, je garderai de toi l’image d’une femme qui aimait vivre et voyager.

Je sais que tu nous surveille déjà d’un oeil attentif.

 

Beauté, Inclassable

So sweet

J’ai eu la chance de recevoir la dernière fragrance de Lolita Lempicka « So Sweet ». j’avais vu plusieurs publicité dans la presse et sur les sucettes de bus, le moins que l’on puisse dire c’est que ce nouveau parfum m’intriguer.

On m’a vendu sur le papier un parfum gourmand et désinvolte et bien je suis pas déçue, ce parfum est belle et bien gourmand… Anne Filpo et Caroline Dumur sont à l’origine de ce nouveau jus gourmand. Les deux nez ont totalement joué sur un univers féminin, assez jeune. Ce parfum pourrait tout à fait convenir comme premier parfum.

La composition olfactive est composée de touche de mandarine, de feuilles de framboise et de cerise griottes. En note de coeur on retrouve de la rose, de l’Iris et de l’angélique (plante originaire d’Europe ou de syberie)

En note de fond on retrouve une sillage plus boisé et chaud avec le bois de cachemire, de l’ambre et du musc… Bref vous l »aurez compris les accords sont riches. Pour autant, trop riche pour moi…je trouve le flacon très chouette, la proposition et l’univers très sympa mais je ne pourrais pas porter ce parfum. Autant que je sois sincère avec vous, il sent très bon mais il est trop sucré pour moi. Si vous souhaitez vous forger votre propre avis je vous invite à vous rendre en parfumerie il est déjà disponibles et j’espère que vous me ferez un retour sur ce que vous en avez pensé.

Sachez que cet avis n’engage que moi et que la proposition de ce nouveau jus reste très cohérente. Chacun d’entre nous entretient une relation différentes aux odeurs. Cette relation est souvent lié à son passif, à sa personnalité et au moment de la vie. Ce qui était valable hier ne l’es plus aujourd’hui.

 

 

& Vous, vous portez quoi comme parfum ?

 

Inclassable

Plus ce serait indécent !

 

avis-philips-aqua-pro-aspirateur

A la lecture de cet article vous allez sans doute vous dire que j’ai totalement perdu la tête… Oui je consacre un article sur un aspirateur ! (& la suite c’est quoi ? Tu vas nous raconter comment tu passes la serpillière chez toi ?). Je me rends compte que j’ai réellement vieilli puisque j’écris dorénavant sur des aspirateurs ! Il y a trois ans les aspirateurs et plus généralement l’électroménager ne m’intéressait absolument pas, mais lorsque tu commences à prendre ton appart et que tu vis seule, tu as envie d’objets du quotidien qui te rendent bien service et surtout qui soient fiables sur la durée !

La vérité,  c’est qu’il s’agisse de prêt-à-porter, de beauté, des bons restaurants ou autre, du moment où j’ai eu une bonne expérience je souhaite vous en parler. Ici effectivement c’est un aspirateur, mais pas n’importe lequel.

  • Un aspirateur sans fil (qui offre 40 minutes d’autonomie) et ça c’est vraiment cool de ne pas à avoir a tirer le fil d’une pièce à une autre
  • Sans sac en papier (bac à poussière vidable)
  • Avec deux puissances (dont une qui aspire maxi bien en deux secondes)
  • Un aspirateur qui est aussi détachable
  • La tete de l’aspirateur est détachable grâce aux aimants dont est équipé le réservoir d’eau, le système de nettoyage est facile à clipser et d’éclipser de la brosse.
  • L’aspiration peut se faire  aussi bien grâce au bras ou via le petit aspirateur de table
  • Il est assez petit, et c’est tres pratique pour le ranger sans prendre trop d’espace

L’appareil aspire et nettoie. Non mais c’est la révolution pour moi ! J’ai un très petit appartement pour ne pas dire un cagibi sur Paris et j’ai besoin d’optimiser mon espace. Et ce produit a totalement changé mon quotidien, adieu la serpillière, je peux combiner les deux tâches en un rien de temps. Je sais pas si vous vous rendez compte mais pour moi c’est un RÊVE ! J’ai tout

 

Je vous laisse à savoir plus sur ce modèle, mais vraiment je valide à 6000%. Pour le coup ce petite appaereil à changer la vie dans mon appart (RAPIDITE. FIABILITE. AUTONOMIE. FACILITE)

aspirateur-philips-avis avis-aspirateur-aqua-pro-philips