Inclassable

Sans retouche

Aujourd’hui on parle d’un sujet plus sensible, plus intime : celui du rapport au corps.

Et le rapport que j’ai avec mon corps. Toutes les femmes que nous sommes ont été élevées, éduquées avec l’image d’une femme mince, tonique, qui un peu de tout partout mais jamais dans l’excès (une belle poitrine, une belle paire de fesses, des hanches pas trop larges, un petit buste, des côtes légèrement apparentes, des jambes fines, et des abdos presque apparents). Seulement après la puberté on s’aperçoit que nos corps d’enfant changent, et surtout que notre corps reprend ses droits, l’image qu’on avait fantasmé de sa personne, n’est pas du tout la réalité ahha (#FAIL)

C’est à partir de ce moment là que débute une longue lutte. Car oui, nous sommes conditionnées par les magazines, les films, les séries et les réseaux sociaux. On s’aperçoit que l’on est loin des standards qui nous conditionnent.

Avec les années, j’ai fini par accepter le fait que je ne serai jamais une fit girl, que je ne ferais jamais du 34, que oui j’ai les épaules larges et des fesses peu volumineuses ! Et puis après ? Est ce un drame ? Je me suis lassée de « m’excuser d’être là, d’exister », je trouverais toujours mieux que moi mais surtout je ne serais jamais assez bien à mes yeux.On se persuade au fil du temps que tout ce que l’on peut voir dans les magazines, et dans les médias sociaux n’existent pas, et c’est vrai  Il existe une fabuleuse invention: photoshop, un fabuleux outil qui fait de nous des cloner et nous créer des complexes.

Je réalise que même la plus belle fille sur cette planète est elle même complexée. C’est en quelque sorte un combat sans fin, et un combat vain ! Car, au final ce qui compte c’est de plaire (un minimum) mais surtout se plaire. J’ai récemment pris du poids (mon dieu je l’ai dis, je l’ai avoué) il faut dire que la vie parisienne est intense et j’ai une hygiène de vie peu équilibrée (je dors peu, je mange peu mais mal et surtout je stresse beaucoup) et bien sur mon corps est à l’image de mon état, c’est à dire fatigué et laissé à l’abandon. Et bien que cette situation me dérange, car je trouve que je me suis un peu oubliée et que j’écoute pas assez mon corps. Je sais pour autant, que j’ai un corps de femme et fatalement plus les années passent plus le corps change. Je me rapproche de mes 27 ans et tout ce que nous mangeons, tout ce que nous faisons finir par se voir ! Alors on s’accepte comme l’on est, parce qu’il y en a finilement pas deux comme nous. Et puis merde, oui j’ai bien écris merde on n’a qu’une vie. On se refera pas.

La seule bonne résolution de ma rentrée de 2017 est de me mettre au sport, pour me défouler et surtout garder mon capital « tonus ». Je n’ai pas d’enfant et je n’aimerais pas avoir le corps meurtris après une grossesse. Au délà de ça, je me suis resolue à m’accepter et je continuerai à profiter de ce qui me fait plaisir, ce qui me rend heureuse. Car oui j’aime bien, manger et j’aime bien vivre. Je ne vais pas me priver d’un verre de vin ou d’un morceau de fromage sous pretexte que cela fait grossier ! Sans ça, on ne vit plus ! Etre tonique oui, etre complexée NON ! Et c’est ce que je voudrais que vous reteniez de cet article.

Ce shooting a été un défi car je me dévoile un peu plus, du moins je me dévoile d’une autre manière et bien entendu je n’ai pas retoucher ces photos. (Exception faite de la luminosité, mais cela ne compte pas je regrette).N’allez pas croire qu’en ayant un blog, et un activité sur les réseaux sociaux nous sommes, nous les blogueuses, des nanas ayant l’intime conviction d’etre maxi belle, maxi fraîcheur et désirable. Avoir un blog c’est partager surtout, mais c’est aussi se lancer des défis, évoluer et je crois que cette acceptation de soi m’a été un peu transmise par vos soins. J’ai envie de me dépasser à vos cotés.  Car oui, c’est tellement  plus agréable de poser un regard indulgent sur soi. Car oui cette image me correspond, je suis fière de ce que je suis et ce que je véhicule. Une femme forte, avec pleins mais alors pleins de défaut physique mais qui ne s’excuse plus d’être là !

Ensemble Maison Lejaby – Lemon Curve

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Fanny 19 septembre 2017 at 21:27

    T’es tout simplement CANON – j’adore ce que tu es, un amour de femme dans un vrai corps de femme ! ❤️❤️❤️❤️❤️

    • Charlotte
      Reply Charlotte 19 septembre 2017 at 21:52

      Ma petite fanny ! tes mots me touchent ! merci merci merci merci

  • Reply chachahihi 25 septembre 2017 at 23:19

    le rapport avec le corps est toujours compliqué
    bravo pour cette série de photo
    gros bisous ma belle

  • Reply sunsiare 15 octobre 2017 at 18:51

    Tu es divine Charlotte, je rêverais d’avoir une aussi belle poitrine!!!! et ces photos sont sublimes

  • Laisser un commentaire