Browsing Tag

sheinsider

Looks

Comment je suis parvenue à assumer ma blancheur

bijoux-madee-paul-instagram-Charlotte2point0

Aujourd’hui on parle d’un sujet qui a été longtemps sensible à mes yeux : mon absence de bronzage et plus généralement ma pâleur. Je dois avouer que j’en ai pris plein la poire durant mon enfance. J’ai hérité de supers surnoms durant ma petite vie : De « la sorcière », en passant par « le cachet d’aspirine » et sans oublier le « vampire ». En plus, à l’école j’avais les incisives prédominantes vers les 10 ans ce qui n’a rien arrangé à ma situation. Je dois avouer que l’on ne naît pas tous sous la même enseigne. Plus jeune j’ai dégusté : port d’un corsé dû à une énorme scoliose, un écarteur de palais suivi des bagues et puis de ma peau. Un combo parfait pour être complexée et s’excuser d’être là…

Parce que mine de rien mon quotidien était pollué par ces complexes que l’on m’avait créé et que j’alimentais en me dévalorisant moi-même. Disons le, ma pâleur me pourrissait la vie, je passais tous mes étés en jean (à partir de mes 13 ans). Je n’acceptais pas le regard que pouvaient poser les gens à mon égard. Et bien que les réflexions ne soient pas toujours malveillantes, elles sont usantes à la longue et l’on préfère anticiper en portant une tenue passe partout plutôt que d’assumer sa carnation aux yeux de tous avec une robe ou un short. En ce sens, cette période n’a pas été la plus épanouissante que j’ai eu à vivre.Et puis avec le temps on essaie de bronzer (sans succès), les étés se répètent inévitablement et il fait toujours aussi chaud, et je suis toujours aussi pâle. Et puis un matin, on laisse entrevoir un morceau de peau, on s’affranchit du regard parce que disons le ON CRÈVE DE CHAUD ET QUE CE N’EST PAS UNE VIE DE SE RESTREINDRE COMME CA. Et puis la fois suivante on tente la robe, le dos nu…etc.
Et au final on s’accepte parce que ce n’est pas quelqu’un qui le fera à votre place, et puis sincèrement ON A TOUS DES COMPLEXES. Alors okay moi c’était un peu plus compliqué, j’ai toujours vécu dans le Sud et les gens sont relativement bronzés donc tu passes pour un martien… Mais j’ai envie de dire je n’y suis pour rien si j’ai un mal fou à bronzer et que j’ai plus tendance à cuire tel un homard balancé dans de l’eau bouillante… Si vous faites partie de ce groupe de personnes  assumez vous, parce que ce n’est pas une vie de se priver d’une robe fluide sous prétexte que l’on ne répond pas aux standards que nous impose la société et plus précisément les magazines… Des fois je me dis que j’aurai du naître en Asie, puisque la « blancheur » est synonyme de pureté.
Au final, depuis que j’ai de l’assurance et que je regarde avec aplomb ceux qui me dévisagent, cela va bien mieux. Je peux publier ce type de look sans m’excuser pour le manque de bronzage, puisque je suis comme ça. Et je cultive et je continuerai à cultiver ma différence.
Moi et ma pâleur on vous présente donc un look avec un chemisier ajouré, un short camel que j’ai commandé sur SheInside. Il est genre super agréable, confortable, fluide et tout et tout. Seul bémol il se froisse rapidement. Les aléas des matières synthétiques.
Dans la série des nouveautés il y a mon nouveau sac de l’amour d’amour, le sac Fanchon de chez LaBeldi, vous le savez je suis une grande grande fan de ces sacs. Cela n’a pas du vous échapper, celui-ci a une bandoulière à franges et dieu qu’il est canon. Sa couleur mocca, s’associe à merveille avec mes tenues et son originalité permet de rehausser un look casual.
C’est le plus de ce type de pièces, ça apporte du « chien » à une tenue entre guillemet banale.

La gagnante du concours Instagram Philips est @MARIONOA83 !!! Merci de m’envoyer tes coordonnées par e-mail 😉

montre-kulte-Charlotte2point0

Chemisier : Loline Boutique

Short : SheInside

Baskets : Sperry

Parure de bijoux : Madame Paul Bijoux

Montre : Kulte

Jonc : Bonnie Parker

Collier : Atelier de Famille

Sac : La Beldi

 

sac-fanchon-la-beldi

 

chaussures-bateau-sperry

 

short-confort-camel-sheinside